Chantal, la sœur de Marilyn. Ch. 11

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Chantal, la sœur de Marilyn. Ch. 11Chapitre 11 : Bouquet finalLes trois sbires, la bite tendue, se mettent en action. Romain a décidé d’être le premier et il monte au-dessus de Chantal, qui est encore un peu dans les vapes. Elle réagit un peu quand Romain plonge sa bite dans son vagin et commence à la baiser avec vigueur.- Putain ! Elle est serrée sa chatte ! Même juste après un fist d’enfer !- Dépêche-toi ! j’en peux plus d’attendre.Déclare David qui branle sa bite en attendant.-Elle ne va pas même sentir ta petite queue après ce que Romain lui fait.S’esclaffe Paul, qui à mon avis devrait la fermer car s’il se mettait côte à côte avec David, je ne saurais déterminer qui a la plus grande.Romain s’arrête de baiser ma nièce et en appuie sur ses mains, sa bite bien ancrée dans sa chatte, il lui demande.-Tu as encore envie de jouir, sale pute ?Chantal qui était dans un autre monde et inerte il y a quelques minutes, reprend vie et elle à même enroulé ses jambes autour du cul poilu de Romain, pendant qu’il continue de la tringler vigoureusement.-AAAaahhhhhhh…Chantal vient d’avoir un petit orgasme et cela déclenche celui de Romain qui éjacule dans sa chatte en couinant comme un furet. Les couilles vides, il sort lentement sa bite du vagin de ma nièce et j’entends David demander.-Hey, T’as pas jouis en elle ? Je pensais qu’on allait faire comme dans les films. La couvrir de sperme.-Et pourquoi pas ! c’est pareil.Dis Romain qui regarde entre les cuisses de ma nièce.-Jette un œil, petit con.Romain se recule pour laisser David admirer son sperme qui ressort de la chatte de Chantal.-Votre nièce est bonne, Tonton.Déclare Romain avant d’ajouter.-Un peu molle au début mais elle s’est bien rattrapée. Un bon coup et une bonne baise. A ton tour David, la place est toute chaude.Le petit corps de David me rappelle un peu celui de Paul, mais ce jeunot est beaucoup moins désagréable que l’ex de Chantal, il a une sorte d’innocence à l’exact opposé de Paul. Il s’excuse même auprès de ma nièce quand il s’installe entre ses jambes et qu’il enfonce sa petite bite dans sa chatte ouverte et dégoulinante du sperme de son copain.Le petit David a la réputation d’être un éjaculateur précoce, mais sur ce coup, il résiste mieux que d’habitude. La chatte de ma nièce est surement trop détendue pour serrer sa petite queue qui va et vient dedans.Néanmoins quelques minutes après il crie.-Ouiiiii ! Je jouis ! Putain je jouis !Et comme pour le prouver, David sort sa bite et envoie sa semence sur tout le ventre et les poils de la chatte de Chantal alanguie qui le laissait aller et venir dans son sexe.-Merci beaucoup pour le suivant, trou du cul. Dit Paul en ricanant tandis que David l’ignore pour ramper jusqu’à la tête du lit et embrasser Chantal sur la bouche avec un petit merci.Chantal regarde Paul avec mépris, mais Paul l’ignore et s’adresse à Denis.-Denis, je peux l’enculer ?-Nous allons demander à cette belle salope si elle est d’accord…-Non ! Va te faire foutre, Paul !-Tu as ta réponse Paul. Mais c’est ton jour de chance, tu vas te faire son petit cul pour la dernière fois mais tu ne jute pas dedans ! OK. Ensuite je ne veux plus que tu l’approches. Tu lui fous la paix ainsi qu’à son oncle. Pousse-toi deux secondesPaul ne moufte pas et laisse sa place à Denis près de Chantal.C’est évidemment la première fois que Chantal voit Denis à poil et si je vois qu’elle semble terrifiée, je n’ai encore rien vu.Les yeux de Chantal sortent de ses orbites lorsque la queue de Denis s’approche de son visage et lorsqu’il caresse sa bouche de son gland monstrueux, sa bouche se déforme dans un cri silencieux.-Aller, bébé fais-lui un petit baiser. N’ai pas peur de moi. Je vais prendre ton cul doucement pour t’emmener dans des paradis que tu n’as même pas rêvé.Je regarde ma nièce, qui approche sa petite bouche de ce gros champignon rose pour en lécher la pointe et le filet de pré-sperme qui suinte, ses yeux toujours en état de choc.-C’est bon ma belle.Dit Denis pour présenter sa queue à sa sœur qui la prend dans ses deux mains afin de l’enduire largement de vaseline.- Retournez là. Mettez-la sur le ventre.Demande Denis à David et Romain Ma nièce se retrouve à genoux et Aude s’occupe déjà de passer ses doigts gras entre les fesses de Chantal.-Alors, Tonton, tu préfères sortir ou tu veux regarder ?-Ça va. Je reste là.Répondis-je un peu gêné par mon érection qui ne faillit pas.-J’espère que vous n’avez pas une caméra ici.Je secoue ma tête négativement, en souriant à l’idée d’enregistrer un souvenir sulfureux de son accouplement avec ma jeune nièce. -Alors enlève tes vêtements, Tonton. Il n’y a que toi qui n’est pas à poil.Le ton de sa voix indique qu’il ne plaisante pas et je suis ses directives. Lorsque j’enlève mon slip exposant ma bite en pleine érection, il laisse échapper un petit sifflement d’approbation.-Fils de pute ! Voilà un beau morceau de viande !-Oui, il a une belle bite le Tonton.Ajoute Aude en léchant ses lèvres et en me lançant un clin d’œil.Un petit couinement attire mon attention et je vois que Paul, qui n’en pouvait plus d’attendre, vient d’enculer Chantal, qui malgré elle, bouge des hanches, et recule son cul en arrière.Je muğla escort sens la main d’Aude qui caresse mes fesses et qui me dit.-Ça fait plaisir à voir, hein ?Son doigt glisse entre mes fesses, et d’un seul coup je le sens s’enfoncer dans mon cul.-Imagine ce que mon frangin va faire au cul de ta petite nièce. Puis elle me murmure.-Attention, surtout n’essaye pas de l’arrêter. Il n’est pas aussi mauvais qu’on le dit mais là encore, il peut devenir méchant.-Dis-moi. Demandai-je doucement. Tu as déjà fait ça avec lui ?-J’ai fait bien des choses avec ce salop…mais je ne suis pas folle du cul à ce point. Un jour peut être … avec ton aide…Répond-elle en souriant et en bougeant son doigt dans mon cul, provoquant une poussée sanguine dans ma queue déjà bien gonflée.A grands coups de reins Paul bourre le cul de Chantal avec sa petite bite et je voudrais qu’il jouisse dedans pour subir la colère de Denis. Mais il s’est retenu et il se retire de l’anus de ma nièce pour grimper sur le lit et laisser la place au frère d’Aude.-Huumm, je sens que je vais me régaler !Annonce Denis en écartant encore plus les jambes de Chantal. Il agite sa bite tout près du cul de ma nièce et il sonde avec un de ses gros doigts l’anneau entrouvert du petit trou préparé par Paul.-Je ne me suis jamais fait un cul aussi poilu que celui-ci. Vraiment serré, c’est le top !Chantal pousse un petit cri lorsqu’il insère un deuxième doigt à l’intérieur de son anus et ils rigolent tous…sauf moi, un peu inquiet sur la suite, mais cela ne m’empêche pas d’avoir une trique d’enfer.Denis enjambe la jambe droite de Chantal et présente son gland monstrueux décalotté sur l’anus bordé de poils roux pleins de vaseline.Je vois qu’il essaye de l’introduire dans cette grotte sombre mais il n’arrive pas à faire passer son énorme gland dans le petit trou de ma nièce, qui pousse un petit cri à chaque poussée de sa queue et en contractant probablement son muscle anal. Denis grogne et lutte pour s’introduire dans son cul mais son gland glisse dans sa raie des fesses et je me dis qu’il va peut-être abandonner. Vœu pieux de ma part car il demande simplement à sa sœur de venir lubrifier un peu plus le trou du cul de Chantal.Un doigt, deux doigts, puis trois doigts pénètrent dans son cul, tournent, vont et viennent dedans, tandis qu’Aude lui dit de bien se détendre. Quand Aude pense que ma nièce est prête aux petits soupirs qu’elle pousse, elle fait signe à son frangin, retire ses doigts, et Denis, sa bite en main, se précipite sur les fesses de ma nièce.Le cri que j’entends est le plus terrifiant que j’ai jamais entendu. C’est une combinaison de deux cris. Celui d’une bête sauvage beuglant quand le gland monstrueux de sa bite a finalement forcé son chemin à l’intérieur d’un anus étroit et le hurlement de Chantal. Les yeux exorbités, ma petite nièce s’est agrippée à la literie, le visage cramoisi, avec chaque veine et muscle dans son cou au bord de l’éclatement.-Putain ! Ouais ! Je l’encule cette petite salope ! Bon dieu, quel petit cul elle a !Gueule Denis en poussant plus loin son membre dur comme du silex, déchirant peut être les chairs fragiles de son rectum et de son colon quand nous voyons sa queue progresser lentement jusqu’à disparaitre entièrement dans les entrailles de Chantal.Nous sommes autour du lit, dans un silence qui dure très longtemps. C’est comme si nous assistions à une sorte de rituel ancestral, avec Paul qui se branle sauvagement à côté de moi et le plus près possible de la figure de Chantal et qui finit par jouir en crachant son foutre partout, sur le visage et les cheveux de Chantal.Ma nièce qui a perdu connaissance quelques instants sous la douleur infligée par la queue de Denis qui défonçait son petit cul, reprend vie sous les impacts du sperme de Paul qui coule sur ses lèvres entrouvertes. En immonde salaud que je suis devenu, je regarde Chantal se faire enculer par ce monstre. Denis la baise mécaniquement sous ses cris qui heureusement, se transforment progressivement en gémissements.-Tu voudrais être à sa place ?Me murmure Aude dans l’oreille, en bougeant son doigt qui n’a pas quitté mon trou du cul.-Oooohh, Non !-Approche-toi. Regarde, maintenant ta nièce va pouvoir en profiter. Me dit-elle en me poussant auprès de ma nièce et en saisissant ma queue qui me fait un peu mal tellement je bande.Elle a raison. Chantal ne résiste plus et son visage s’est détendu. Elle absorbe dans son cul la totalité du sexe de Denis. La douleur à fait place au plaisir.Aude se colle à moi par derrière, et je sens ses seins se presser sur mon dos pendant qu’elle me branle de sa main grasse par la vaseline qu’elle s’est enduite pour préparer ma nièce.Je sens une contraction familière dans mes reins puis dans mes bourses et je gémis en baissant mes yeux pour voir mon sperme gicler sur le côté du visage en sueur de Chantal. C’est passé inaperçu par tout le monde, car ils ont tous les yeux fixés sur Denis qui défonce le cul de Chantal avec une sauvagerie presque effrayante.Il souffle comme un taureau dans l’arène et soudainement il retire sa longue queue du cul de Chantal pour la poser sur sa raie des fesses et envoyer des salves de escort muğla sperme qui jaillissent de son gros gland écarlate.Je dois même prendre du recul, quand une demi-douzaine de giclées de sperme arrosent le corps de ma nièce atteignent même la tête de lit.Comme si cela ne lui suffisait pas, il att**** sa queue dans sa main et il se branle rapidement pour avoir une autre série de jets de foutre pour continuer d’arroser tout le corps de Chantal qui geint doucement.Quand Denis à fini de vider ses couilles en poussant un gémissement guttural, il se laisse enfin aller pour regarder fièrement le chef-d’œuvre qu’il a créé.-Putain de merde…Laisse échapper Denis qui vient lui aussi de jouir car il n’a pas arrêté de se branler en les regardant.Chantal reste dans la même position, avec son cul en l’air, son visage sur le matelas. Ses yeux sont ouverts mais vitreux, comme si elle était dans une sorte de c***, incapable de bouger. Maintenant je me sens honteux et complètement dépravé en la regardant fixement alors que les autres décapsulent des bières à la sante de Denis et de ma nièce.-Merci Monsieur, dit David en serrant ma main molle. Chantale est une sacrée baiseuse ! Vous avez de la chance.Machinalement je hoche de la tête alors que tout le monde commence à se rhabiller. Aude vient vers moi et colle un morceau de papier dans ma main. Je le prends machinalement, en regardant toujours ma pauvre nièce, pas bien sûr de ce que je dois faire.Son cul est encore en l’air, et quand je m’approche je vois que son anus est toujours ouvert, si largement, qu’on pourrait faire tomber une balle de golf dedans. Je vais chercher une serviette pour nettoyer Chantal et je réalise que tout le monde s’en va. Paul vient vers moi et me remet son portable.- Un accord est un accord, dit-il. Mais maintenant que c’est fini, je parie que ça vous a plu.-Va te faire foutre !-Amen !-Ajoute-t-il avant de se retourner et partir.Avec un gant de toilette imbibé d’eau tiède et ma serviette, j’essaye de nettoyer le corps de Chantal dégoulinant de sperme, et je me demande combien de fois ces petits salopards ont jouis en regardant le spectacle, étant trop « occupé » moi-même, par cette vision dantesque.J’essaye de ne plus penser à ce qui s’est passé et je nettoie Chantal le mieux que je peux en évitant son anus qui s’est refermé un petit peu.Pour ses cheveux et sa figure on fera ça sous la douche.-Tonton… murmure ma nièce.-Oui, mon ange.-Tu as aimé, dit ?-Si j’ai aimé ! Comment peux-tu me demander ça !-Tu sais j’avais vraiment peur et j’ai eu très mal quand il a perforé mon petit trou. Mais après un certain temps, j’ai commencé à apprécierMe dit ma nièce en s’écroulant enfin sur le lit.-C’est vrai mon bébé… vraiment,-Oui. Heureusement que tu as bien rodé mon trou du cul avant aujourd’hui. J’ai même commencé à éprouver du plaisir quand je t’ai vu nous regarder.-Que veux-tu dire ma puce ?-Paul m’a dit que tu as voulu rester pour voir ses potes faire des trucs dégueulasses avec moi. J’ai vu que tu bandais drôlement en me regardant. Quel petit salaud ! Heureusement qu’il n’est pas devant moi, je l’aurai tué. Je me demande s’il n’est pas encore dehors et je me précipite à ma fenêtre.Paul a disparu, mais Denis et Aude sont devant une vieille Renault et regardent sous le capot. J’enfile mon pantalon, Chantal me demande ce qui se passe, je la rassure, et je sors dehors.-Putain de saloperie de chiotte !S’écrie Denis. Je lui dis.-Monte dans la voiture et essaie de démarrer.Lorsqu’il actionne le démarreur je fais sauter le filtre a air encrassé et je maintien le papillon des gaz. Le moteur démarre et Aude me saute au coup pour m’embrasser et me dire.-Merci… et perd pas ma petite note. Appelle-moi.J’ai lu cette note un peu plus tard qui me donnait son adresse et numéro de téléphone avec un complément : J’aimerai bien avoir ta queue bien au fond de moi de temps en temps…Je donne mon enregistreur à Aude en lui disant.-Si jamais Paul te cause des problèmes sers-toi de ça. Ou si tu veux exciter ton frère ou ton petit ami…Je rentre à la maison une fois qu’ils sont partis et je rejoins Chantal, qui a pris une douche et s’est allongée à plat ventre sur son lit, le dos encore humide et luisant.-Tout va bien mon tonton,-Oui, ma chérie. On ne les reverra pas de sitôt.-Tant mieux !-Comment tu te sens… Denis ne t’a pas blessé…-Il a une bite très longue et un gland si gros que lorsqu’il allait et venait dans mon cul en feu, j’avais l’impression que c’était un tire-bouchon qui déchirait mes chairs à vif.Me dit ma nièce en souriant légèrement de sa comparaison.-J’ai eu très mal au début mais maintenant ça peu aller. J’ai mis plein de crème apaisante dans mon petit trou. Tu veux voir ?Elle soulève ses hanches et se met dans la même position qu’elle était il y a peu de temps et elle écarte ses fesses de ses deux mains.-Tu vois tonton, je ne suis pas déchirée. Mais si tu me remettais encore un peu de crème avec ton pénis, je crois que ça me ferait du bien.J’en tombe presque sur cul qu’elle me demande çà !-J’ai envie de sentir ta bite caresser mon petit trou, Tonton. Il n’y que la tienne qui me donne du plaisir. Tu veux bien… mon tonton chéri…Sans muğla escort bayan même réfléchir que je pourrais lui faire mal, je tombe mon pantalon, att**** ma queue pour la badigeonner de crème, et je m’enfonce tout doucement dans le cul de ma salope de nièce.Je lui baise son cul en bougeant très peu jusqu’à ce que Chantal tourne sa tête et me dise.-Dit tonton, demain on pourra retourner au sexshop… pour revoir le gérant… tu sais le gros bonhomme noir… tu te souviens… celui qui nous a regardé.-Oui… bien sûr… pourquoi ? Tu veux te faire baiser par lui ?-Ouiiii, gémit ma nièce en reculant ses fesses pour se faire enculer bien à fond.Rien que de penser à ce qu’elle a en tête, ma bite a un sursaut et j’ajoute ma crème personnelle dans son merveilleux trou du cul.-Oooohhhhh… ouiiiiiii… que c’est bon tonton. Gémit encore ma petite salope insatiable et ajoute.-Il a dit qu’il a une très grosse bite. Je vous veux tous les deux ensemble…. Lui par devant et toi par derrière…Décidemment elle me surprendra toujours, ou sont les jeunes filles bien sages de mon temps. La fin des vacances d’été s’écoula rapidement. Trop vite pour moi, mais nous avons fait l’amour de nombreuses fois, en revisitant les positions du Kamasoutra, à la demande ma jeune nièce avide de découvrir toutes les possibilités de jouir de mon sexe, en tirant le meilleur de lui et de ses orifices d’amour.Nous sommes retournés au sexshop comme Chantal me l’a demandé mais je n’ai pas voulu participer à son fantasme. Elle n’est rentrée que le lendemain soir, épuisée mais néanmoins rayonnante quand je lui demande si tout va bien. Elle m’a promis de me raconter un jour, ce qui s’est passé avec Max…et ses amis…Je l’ai raccompagnée chez ma belle-sœur en faisant une petite halte très coquine au bout d’un parking d’autoroute, et suis rentré chez moi le cœur lourd mais la tête pleine de souvenirs que je ne pense pas oublier un jour.Les jours passent tristement, les feuilles commencent à tomber et je me prépare à passer un hiver long et froid. Un hiver sans sexe, et Chantal, ma belle salope, me manque énormément, Marilyn aussi.Mes deux nièces m’ont fait rajeunir de 20 ans, surtout coté sexe et elles me manquent énormément.Je suis retourné au libre-service où j’ai baisé ma jeune nièce derrière le local à poubelles et reconnu la caissière en payant mes achats.-Bonjour Colette, En regardant son badge, pas pour me rappeler son nom, mais pour mater ses seins dans son décolleté-Bonjour, monsieur, vous n’êtes plus avec la petite rouquine.-Oh non, elle était là juste pour les vacances. Maintenant je me sens bien seul.-Je m’en doute car elle n’avait pas l’air d’avoir froid aux yeux la coquine.-Oui, on ne risque pas de l’oublier. Malgré son jeune âge, elle n’est probablement pas si innocente et moins délurée que vous.Je regrette aussitôt mes paroles mais Collette ne s’offusque pas et me répond en souriant.-Il ne faut jamais se fier aux apparences…Me répond-elle avant d’ajouter en regardant autour d’elle si personne ne peut l’entendre.-Je ne suis peut-être pas si innocente que ça…-Oooh, vraiment mademoiselle…-Oui, comme cette mignonne petite avec toutes ses taches de rousseur. Une amie peut-être ?-Non… c’est juste la plus jeune de mes nièces ? Surprise, Collette laisse tomber le paquet de nouilles qu’elle a en main et après avoir repris sa respiration, elle murmure, ses yeux dans les miens.-Cette rouquine avec ses petits nichons et ses taches de rousseur…et que vous baisiez derrière la benne à ordures ?-J’en ai bien peur… vous êtes offensée, choquée…-Aucunement, juste un peu jalouse, car mon oncle se contente de m’offrir des cadeaux à noël pour me faire plaisir.-C’est dommage car vous avez passé l’âge de jouer à la poupée.-Oooh, ouiii, le joujou que vous utilisiez avec votre nièce, me donnerai surement beaucoup plus de plaisir…-Probablement… mademoiselle.-Si jamais vous vous sentez trop seul je pourrais vous tenir compagnie et même une nuit si vous êtes libre.-Toutes mes nuits sont libres, mademoiselle.-Je fini à 19 heures…-Vous savez ou j’habite ?-Oui je passe devant pour rentrer chez mes parents.-Parfait, dois-je acheter du champagne ou du Whisky pour vous recevoir ?-Je ne suis pas assez vieille pour boire de l’alcool, mais assez vieille pour toutes autres choses… cher monsieur.-Alors à plus tard, belle demoiselle.Je regagne ma voiture qui est presque la seule sur le parking et lorsque je m’apprête à démarrer, je vois Colette sortir en trombe de la supérette. S’assurant qu’il n’y a personne aux alentours, Elle s’approche de ma vitre ouverte, lève son teeshirt, pour pendant une brève seconde, me donner un aperçu de ses superbes seins qui n’ont pas besoin de soutient gorge pour être soutenus.-J’ai espéré une seconde que vous êtes sortie pour m’inviter à aller derrière la benne à ordures.-Coquin ! non, mais j’aimerai connaitre votre prénom. Je ne peux pas continuer de vous appeler monsieur avec ce que je prévois de faire avec vous…Et elle remonte une nouvelle fois son teeshirt pour voir mes yeux briller devant ses magnifiques rondeurs que j’embrasse furtivement.-Daniel, pour votre service jeune fille. Mais vous savez ce qui me ferait plaisir… Appelez-moi…Tonton…Colette acquiesce de la tête avant de retourner vers la boutique en ondulant du cul pour que j’imagine bien ce que je vais pouvoir faire avec ma toute nouvelle nièce d’adoption.Mais c’est une autre histoire….Phantome le 14/01/2019

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20