Voyage en Hollande

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Voyage en HollandeAlain Propose à Christophe d’emmener Agathe avec nous en Hollande. Il doit rencontrer un client, afin de lui présenter notre nouvelle gamme de produit. Il pense que deux fgemmes pourront l’aider dans sa démarche. C’est donc avec plaisir et avec des arrières pensées vicieuse que Christophe nous confit Agathe.Le vol est rapide et nous sommes une heure plus-tard sur place. Le rendez-vous est vers 22h00 dans un club. A la porte, un black baraqué tenant en laisse un molosse nous ouvre la porte. Agathe me fait la remarque d’un air contrarié :« T’as vu le videur et son clebs ? Pas très engageant le black ! »Nous suivons Alain. Une serveuse peu vêtue nous conduit à une table face à une scène où doit nous rejoindre le client.Sur la scène, une fille se dandine sur une barre de pool danse au son d’une musique disco. Ses seins tressautent à chacun de ses mouvements et son string ne cache pas grand chose de son anatomie. Un écran géant projette en gros plans des vues soit de ses fesses, soit de ses seins.Après quelques pirouettes, elle se débarrasse de sa lingerie et nous fait découvrir son superbe corps. Le rideau tombe et les sifflets fusent dans la salle. Apparemment, le client a choisit un lieux curieux pour parler affaire. Agathe est passablement troublée et me dit :« Si on rentrait à l’hôtel ? »« Non ! C’est pas possible, Alain attend son client ! »La lumière de la salle se rallume et nous découvrons le lieux en pleine lumière. La salle est grande et nous sommes étonnés d’y voir autant de monde, principalement des hommes d’ailleurs. A ce moment le client d’Alain arrive. Alain nous présente et il nous embrasse. Puis la lumière s’atténue à nouveau et le rideau se lève. Sous les projecteurs, une sorte de meneuse de revue apparaît.Elle se lance dans un discourt que nous écoutons en nous regardant intriguées :« Un malaise de ma partenaire habituelle l’empêche à son grand regret d’exécuter le célèbre numéro suivant. Mais peut-être qu’une de ces dames de l’assistance serait disposée à remplacer ma partenaire ? »Une rumeur monte dans la salle. Je vois Alain parler à l’oreille de son client et celui-ci afficher un large sourire. Un projecteur hatay escort de poursuite se met à balayer la salle pour s’arrêter sur Agathe. La meuneuse de revue pointe son index sur elle et dit :« Vous ! »Agathe nous regarde et secoue la tête négativement, affreusement gênée d’être le point de mire de la salle. Je la pousse à accepter et Alain, rigolard, aggrave sa confusion en insistant. Mais Agathe refuse de monter sur cette scéne avec obstination. Le client d’Alain prend à son tour la parole :« Alain vos filles sont un peu trop coincées à mon goût. Cela m’obligerait qu’elles accepte de monter sur scène ! »Un silence plane, puis des spectateurs nous exhortent à monter sur l’estrade. Poussées par le public et forcées par mon mari et son client, nous nous levons, aussitôt soutenues par des applaudissements et des sifflets chaleureux.La meneuse nous embrasse pour nous remercier de participer au show. Puis, se tournant vers les spectateurs, elle les prie d’observer désormais le plus grand silence.L’intensité de l’éclairage diminue encore et l’écran géant s’allume sur une musique sensuelle créant un climat d’intimité. L’artiste ôte sa casquette et secoue sa chevelure, et ouvre sa veste de cuirs faisant apparaître ses deux seins magnifiques. Elle enlace Agathe et l’entraîne dans un slow langoureux. L’écran géant projette leurs visages en gros plans. La jeune femme serre Agathe de près, ses mains se promènent sur les fesses de mon amie et ses seins s’écrasent sur ceux d’Agathe qui est rouge de confusion. Tout en dansant, la fille commence à déboutonner le jeans de mon amie. La situation sensuelle est palpable et je sens que je commence à mouiller. Je peux voir Alain et son client absorbés par cette danse lascive. La main d’Agathe se crispe sur celle de la meneuse. Celle-ci se recule un peu et lui dit quelques mots et Agathe se laisse faire. La longue main disparaît dans l’ouverture du jean et je peux voir le visage de ma copine se détendre et se laisser aller à la caresse de cette main inquisitrice. J’ai une envie folle de me caresser. En regardant Agathe droit dans les yeux, elle fait glisser le jean la débarrasse de celui-ci. Elle se retrouve escort hatay en petite tenue devant se public qui siffle et applaudit. Je voudrais tant être à sa place. Mais je me demande pourquoi on m’a aussi fait monter sur la scéne.Les images vidéo s’attardaient sur ses seins et sa chute de reins. L’artiste invite Agathe à prendre place sur le divan. Puis elle me prend par les épaules, m’embrasse à pleine bouche. Je répond sans gêne à son baisé tant je suis excitée. Je n’ai aucune gêne car la scène est éclairée violemment et la salle plongée dans le noir total. Elle me déshabille à mon tour et cette foi, elle va plus loin en me mettant totalement nue. A nouveau, c’est un tonnerre de sifflets. Elle m’attache alors à la bare de pool danse et se dirige vers Agathe. Elle lui dépose un baiser sur les lèvres tout en lui dégrafant dans le dos son soutien-gorge. Les deux seins apparaissent dans toute leurs splendeurs. Un gros plan de nos seins est diffusé sur l’écran. Grossis de cette façon ils sont encore plus désirables.Le déshabillage intégral terminé, la meneuse de revue d’un geste leste lance nos sous-vêtements dans la foule en liesse en disant :« Ceux qui att****nt leurs lingeries auront le droit de jouer avec elles ! »Un groupe de joyeux fêtards s’en emparent en braillant des propos salaces à notre encontre. « Les putes on va se les faire ces salope !!! »Alain et le client sont satisfait de la tournure des choses. Les mecs se rincent l’œil devant mon corps exposé sans défense et la plastique d’Agathe d’autant plus que la caméra prend son temps pour détailler notre nudité.L’artiste, nue, dos au public, fait face à Aude qui écarquille les yeux en voyant le sexe en demi érection entre les cuisses de la présentatrice.La jeune femme était en réalité un trans. Il prend la tête d’Agathe et l’oblige à le sucer. Contrainte et forcée, elle s’exécute. Le public est aux anges. Il siffle et applaudit la prestation.Le trans lui tient la tête et au bout de cinq minute éjacule dans la bouche d’Agathe qui doit avaler le jus. Moi qui suis attaché, je sens ma cyprine couler le long de mes cuisses. Je voudrais aussi une queue dans ma bouche et ailleurs.Mais soirée hatay escort bayan ne fait que commencer. Les spectateur en possession de nos lingeries, sont invités à se servir de nous. Rapidement Agathe se retrouve prise par tout les bouts.Pendant qu’Agathe se fait saillir, des mecs viennent me tripoter et grâce à de martinets mis à leurs dispositions, il se mettre à me fouetter.Le colosse noir de l’entrée, incite la foule à consommer et avertit que la seconde partie du spectacle va commencer. Alain et son client sirot une coupe de champagne en regardant Agathe se faire sauter et moi qui me tortille sous les coups. Une foi les compères rassasier et vidés, il se retire et nous laisse toutes les deux, humiliée et pantelantes sur la scène alors que le rideau tombe sous les applaudissements.On me détache et on nous apporte à boire. Agathe et moi nous nous regardons totalement hébétées. A peine 10 minutes plus tard, le rideau se léve à nouveau. Agathe et moi sommes blotties l’une contre l’autre. Nous sommes accueillies sous un tonnerre d’applaudissement. Le trans présentatrice annonce :« Maintenant nos deux charmantes invités vont nous faire une démonstration de 69 jusqu’à la jouissance ! »Les sifflets, les applaudissements et les quolibets retentissent. Comme sous influence, nous voilà à nouveau humiliés et en nous mettant en position, la salle retient son souffle, subjugué par l’indécent spectacle. Nous commençons un 69 comme nous avons l’habitude de faire ensemble. Des deux mains, je lui écarte sa chatte finement ourlée et trempée de désir. La camér film en gros plan ma langue titillant le clitoris bandé de mon amie.Agathe de son côté à planté trois doigts dans mon anus. Puis elle entre carésment sa main dilatant mon anus au maximum.Elle les retire pour contempler son ouvrage. Le 69 torride et les caresses prodiguées, Nous ne pouvons plus nous retenir très longtemps et nous partons dans un orgasme commun.Après cet orgasme dévastateur, La présentatrice me raccompagne après de mon mari et du client qui me félicitent de ma prestation puis s’adresse au public :« Le désir d’Agathe ne semble pas encore suffisamment satisfait. Y a-t-il un vrai mâle dans cette salle  pour honorer comme il se doit cette femelle ? »Faute de mâle, Le trans laisse repartir à Agathe à notre table et nous rentrons à l’hôtel. Alain heureux d’avoir conclu le contrat et fiére de nous.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20